Genève 2016 – Débuts européens pour le Niro, le nouveau crossover hybride de Kia

  • Le Kia Niro fait ses débuts européens au Salon de l’automobile de Genève
  • Un crossover au design original sur le marché des véhicules hybrides
  • Motorisation hybride spécialement conçue pour ce tout nouveau modèle
  • Les ingénieurs visent un niveau d’émissions de moins de 89 g de CO2 par km
  • Assistance à la conduite prédictive pour une efficacité maximale dans toutes les conditions
  • Carrosserie ultralégère en acier à haute résistance et en aluminium offrant une sécurité maximale et réduisant au minimum les bruits, vibrations et secousses
  • Les options d’infodivertissement incluent les Kia Connected Services et Android Auto™
  • Capacité de remorquage de 1300 kg en option à partir du 4e trimestre 2016
  • Commercialisation en Europe au 3e trimestre 2016

Le nouveau Kia Niro fera ses débuts européens lors du Salon international de l’automobile de Genève 2016 (86e édition du Salon International de l’Automobile) le 1er mars. Crossover hybride inédit affichant un faible niveau d’émissions, le Niro inaugure la première plateforme Kia spécifiquement dédiée aux motorisations écologiques.

Le Kia Niro combinera l’aspect pratique et l’esthétique d’un crossover spacieux avec le rendement énergétique d’une motorisation hybride. Conçu dès le départ comme un véhicule hybride à part entière, le Kia Niro affiche un design moderne et attractif qui le démarquera clairement de ses rivaux hybrides aux lignes plus traditionnelles.

La toute nouvelle plateforme du Niro est un concept spécifique indépendant des modèles Kia existants et a été conçue pour accueillir une série de technologies respectueuses de l’environnement et des motorisations de dernière génération. Tandis que la motorisation hybride du Niro, constituée d’un moteur essence GDI (à injection directe) de 1,6 l de cylindrée, d’une batterie lithium-ion polymère et d’un bloc électrique de 32 kW, le tout accouplé à une boîte à six rapports et double embrayage, est toujours en cours de développement, les ingénieurs Kia visent un niveau d’émissions de moins de 89 g de CO2/km*.

«Le Kia Niro offrira une combinaison fascinante entre l’aspect pratique d’un crossover décliné dans un style décontracté et moderne qui a fait la réputation de Kia et une nouvelle motorisation hybride hyper efficace qui réduira au minimum les coûts d’utilisation. Le Niro comble une lacune dans le marché en proposant un crossover à faibles émissions grâce à son concept hybride et devrait séduire un large éventail d’acheteurs européens», déclare Michael Cole, Chief Operating Officer de Kia Motors Europe.

Et il ajoute: «Les ventes de véhicules hybrides ont plus que doublé en Europe au cours des cinq dernières années et, selon les prévisions, elles devraient avoisiner les 700 000 unités d’ici à 2020. Le Niro permettra à Kia de répondre à la demande croissante de véhicules à motorisation alternative et de respecter son objectif global à l’horizon 2020: améliorer le rendement énergétique de sa gamme de 25% en moyenne par rapport à 2014.»

Un design original sur le marché des véhicules hybrides

Dernier né du design Kia mais néanmoins inédit dans la gamme, le Kia Niro inaugure une toute nouvelle ligne. Le Niro a été dessiné dans les centres de design Kia en Californie, aux États-Unis, et à Namyang, en Corée, et intègre toutes les qualités pratiques et esthétiques d’un crossover compact aux lignes élégantes et aérodynamiques et aux surfaces subtilement structurées.

Avec sa silhouette aérodynamique très typée crossover, ses surfaces subtilement structurées et ses lignes fluides et modernes, le Niro est néanmoins instantanément identifiable comme un modèle Kia. Le nouveau modèle arbore la dernière évolution de la calandre en «nez de tigre» ainsi que le montant C large caractéristique de la marque et d’autres signes distinctifs du design Kia.

SUV compact, le Niro a des proportions très sveltes, tandis que ses voies relativement larges lui confèrent une grande stabilité et un centre de gravité très bas. Avec son capot moteur relativement long, ses porte-à-faux courts, ses phares surélevés et sa ligne de caisse montante, l’allure athlétique typiquement crossover du Niro se distingue nettement des autres véhicules hybrides actuellement proposés sur le marché. La silhouette effilée du Niro se fond dans un spoiler arrière subtil, des feux arrière surélevés et un large pare-chocs arrière volontairement anguleux. En combinaison avec des passages de roue proéminents, le design tend à souligner visuellement la largeur du volume arrière.

Conçue principalement dans un souci d’efficacité aérodynamique, la carrosserie du Niro affiche un coefficient de pénétration dans l’air d’à peine 0,29, ce qui le rend beaucoup plus aérodynamique qu’un grand nombre de ses rivaux hybrides. Son empattement relativement long (2700 mm) et ses porte-à-faux avant et arrière courts (870 et 785 mm respectivement) offrent aux passagers un espace intérieur généreux.

Le Kia Niro occupe une nouvelle niche dans la gamme Kia en termes de dimensions. Le Niro mesure 4355 mm de longueur, 1800 mm de largeur et 1535 mm de hauteur, ce qui en fait un véhicule plus compact que le nouveau Kia Sportage, mais avec une empreinte au sol supérieure à celle de la cee’d.

Pour l’Europe, le Kia Niro sera disponible dans une palette de sept couleurs et les acheteurs auront le choix parmi tout un éventail de jantes en alliage léger de 16 ou 18 pouces.

Un tableau de bord moderne et horizontal qui met en évidence l’espace intérieur

Le tout nouvel habitacle du Kia Niro a été conçu pour créer une impression d’espace et de modernité, avec un large tableau de bord et des lignes horizontales très tendues. Le Niro s’inscrit dans la lignée des modèles Kia les plus récents en optant pour des matières de qualité et agréables au toucher dans tout l’habitacle.

Les lignes claires qui le parcourent sur toute la largeur séparent les différentes zones du tableau de bord, avec le combiné d’instruments et l’interface homme-machine (HMI) à même hauteur et, au-dessous, un ensemble de commandes intégrant le chauffage, la ventilation et les principaux systèmes d’assistance. La structure horizontale du tableau de bord met en évidence la largeur de l’habitacle et souligne l’impression d’espace, tandis que la console centrale ergonomique est légèrement orientée vers le conducteur.

Le Kia Niro sera proposé avec un intérieur monoton, en noir ou gris foncé, et un garnissage tissu, tissu et cuir ou cuir véritable.

Les ingénieurs visent un niveau d’émissions de moins de 89 g de CO2 par km grâce à une motorisation hybride de pointe

Au cours du développement du Kia Niro, les efforts des équipes d’ingénieurs ont principalement porté sur le rendement énergétique, afin qu’il fasse référence dans le segment des crossovers compacts. Le Kia Niro allie un design stylé avec un faible niveau de consommation et d’émissions, l’objectif étant d’atteindre moins de 89 g de CO2 par km (cycle mixte, sur la base de tests internes de Kia).

Modèle hybride à part entière, le Kia Niro devra ses niveaux d’émissions extrêmement bas et ses chiffres de consommation spectaculaires à sa motorisation hybride, que Kia a voulue modeste. Le moteur essence Kappa de 1,6 litre, qui délivre 105 ch et un couple de 147 Nm, est couplé en l’occurrence à un groupe électrique de 32 kW et à une batterie lithium-ion polymère de 1,56 kWh. La puissance combinée de 141 ch de la chaîne cinématique est transmise aux roues par une boîte à six rapports et double embrayage (6DCT) d’une grande efficacité, le couple maximum de 264 NM étant disponible en première, ce qui garantit une accélération départ arrêté fulgurante.

Le nouveau moteur du Kia Niro innove en combinant le cycle de combustion Atkinson, la recirculation des gaz d’échappement refroidis (RGE), l’injection directe et un bloc à course longue et faible alésage pour atteindre un rendement énergétique maximum. Le rendement et le niveau d’émissions sont encore améliorés par le système de récupération de chaleur des gaz d’échappement du Niro, qui accélère la montée en température du moteur en dirigeant le liquide de refroidissement vers un échangeur de chaleur logé dans le système d’échappement.

La boîte utilisée est la dernière version en date de la boîte 6DCT de Kia, basée sur la même architecture que la nouvelle 7DCT, une boîte très performante développée en interne pour la Kia cee’d, récemment actualisée. La boîte 6DCT a été retravaillée spécifiquement pour la motorisation hybride avancée du Niro et garantit une réponse plus directe, immédiate et dynamique qu’une transmission electronique à variation continue classique (e-CVT). La boîte 6DCT du Niro est capable de changer de rapport automatiquement mais le conducteur peut aussi ramener le levier vers la gauche pour mettre la boîte en mode «sport manuel» et changer les rapports manuellement.

Pour pouvoir monter cette boîte dans le Niro, la configuration et les engrenages ont été modifiés dans une optique de compacité et d’allégement. Les nouveaux roulements à faible friction et le liquide de boîte à faible viscosité contribuent à réduire les frictions mécaniques et à garantir ainsi des temps de réponse plus courts tout en diminuant les bruits mécaniques.

Kia a conçu un nouvel entraînement électrique monté sur la boîte de vitesses baptisé TMED (pour «Transmission-Mounted Electric Device»), qui permet à la boîte de tirer le meilleur parti possible de la motorisation hybride. Le TMED permet d’exploiter au maximum la puissance fournie par les deux moteurs, thermique et électrique, et de diriger celle-ci en parallèle vers la transmission avec une perte d’énergie minimale. Une configuration technique très différente de celle d’un système de partage de puissance, qui convertit une partie de la puissance fournie par le moteur thermique pour la délivrer via le moteur électrique, ce qui entraîne une perte d’énergie typique d’une motorisation hybride desservie par une transmission électronique à variation continue (e-CVT). Le nouveau TMED permet par ailleurs au système hybride de tirer directement parti de la puissance de la batterie à plus haute vitesse, pour une réponse plus immédiate à l’accélération.

Une batterie high-tech qui fait appel à des technologies de récupération de l’énergie

La batterie lithium-ion polymère de 1,56 kWh est la plus légère et la plus efficace jamais utilisée par Kia, avec une densité énergétique en hausse de 50% et un rendement énergétique supérieur de 13% à celui des batteries utilisées par les principaux rivaux. Pesant à peine 33 kg, la batterie du Niro, pourvue d’un relais électrique très perfectionné, permet à la batterie de régénérer l’énergie électrique produite à la décélération.

Une suspension indépendante offrant une stabilité maximale et une agréable maniabilité

Le Kia Niro a été conçu indépendamment des autres modèles Kia et bénéficie d’une version considérablement retravaillée de la plateforme Kia existante. Cette plateforme a été configurée pour accueillir les technologies hybrides spécifiques du Niro, tandis que son programme global de développement et d’évaluation garantit aux acheteurs l’agrément de conduite, la maniabilité et la stabilité de haut niveau qu’ils attendent d’une Kia moderne.

Le Kia Niro est équipé d’une suspension avant indépendante à jambes de force MacPherson optimisée pour offrir une direction très précise au point milieu, des réactions immédiates lors des changements de cap et une stabilité remarquable à haute vitesse.

À l’arrière également, le Niro opte pour une suspension indépendante à doubles bras inférieurs. Cette configuration de suspension garantit un grand confort dans toutes les conditions, chaque roue arrière étant capable d’absorber les bosses et les chocs de façon indépendante, tout en garantissant une agilité et une stabilité maximales, la surface des pneumatiques restant en contact avec le sol étant à tout moment supérieure en virage par rapport à une suspension traditionnelle à barre de torsion, très courante dans le segment des crossovers compacts et dans celui des véhicules hybrides.

Une attention toute particulière a aussi été accordée à la sensation de freinage. En appliquant les enseignements tirés du développement des deux générations de l’Optima Hybrid, les ingénieurs Kia ont conçu le système de régénération du Niro pour qu’il s’intègre à merveille dans le système de freinage hydraulique. La décélération paraît dès lors plus progressive et linéaire que sur les autres hybrides.

Le Niro dispose également des tout derniers systèmes d’aide à la conduite, tels qu’un système de contrôle de stabilité (ESC) et le «Vehicle Stability Management» de Kia, qui doivent assurer stabilité, motricité et sécurité dans toutes les conditions.

Les mesures prises pour réduire au minimum les bruits, vibrations et secousses assurent une conduite très coulée en mode tout électrique et hybride

Une série de mesures ont été adoptées dans le tout nouveau Kia Niro pour garantir de faibles niveaux de bruits, vibrations et secousses. Sur le Niro, les ingénieurs se sont particulièrement attachés à ce que la voiture soit à tout moment la plus silencieuse et douce possible.

Il était important que le Niro, hybride parallèle, puisse offrir un maximum de confort lorsque le moteur GDI de 1,6 litre est en fonctionnement. Le nouveau modèle Kia bénéficie dès lors de toute une série de mesures réduisant la pénétration des bruits du moteur dans l’habitacle. Parmi ces mesures figure l’adoption de supports moteur asymétriques spéciaux qui gèrent les mouvements du moteur à chaque point du cadre auxiliaire avant, une isolation du capot de haute densité et une paroi antibruit posée sur un support spécial pour améliorer le son du moteur à l’accélération dans les régimes moteur les plus utilisés.

Il était essentiel également de pouvoir réduire les bruits de roulement et, partant, les vibrations et secousses perçues dans l’habitacle. Les bruits de roulement ont pu être réduits au minimum sur les revêtements routiers les plus divers grâce au montage de bagues rigides à haut pouvoir isolant dans le cadre auxiliaire avant. Une isolation additionnelle a aussi été prévue autour de la base des montants A et B, tandis que les passages de roue arrière ont été rigidifiés à l’aide d’éléments en acier à haute résistance afin de réduire au minimum la transmission des bruits de roulement produits par le train arrière.

La suppression des bruits aérodynamiques a également été soignée, à haute vitesse plus particulièrement. Le Kia Niro a donc été pourvu d’un pare-brise antibruit et d’essuie-glaces carénés, de manière à réduire les turbulences à la base du pare-brise. Les bruits de vent et les sifflements sont aussi réduits au minimum par le dessin minutieusement profilé des rétroviseurs et, chose importante sur un crossover, par l’adoption de rails de toit monoblocs.

Une plateforme de crossover conçue pour accueillir un système hybride tout en offrant un maximum de commodité

Crossover hybride, le Niro a été conçu pour offrir un maximum de commodité et d’habitabilité malgré son faible encombrement.

Son empattement relativement important – 2700 mm – contribue à la générosité de son espace intérieur pour tous les occupants, avec 1117 mm d’espace aux jambes à l’avant et 950 mm à l’arrière. Large de 1800 mm, sa carrosserie offre beaucoup d’espace aux épaules également: 1423 mm à l’avant et 1402 mm à l’arrière. La garde au toit offerte à tous les passagers est exceptionnelle, avec 1049 mm à l’avant et 993 mm à l’arrière, des chiffres supérieurs à ceux de la plupart des SUV compacts.

La configuration crossover du Niro procure à tous les passagers une position légèrement surélevée et une garde au sol plus importante que celle de ses rivaux hybrides et tricorps, ce qui facilite la montée à bord et la descente et permet d’offrir une position de conduite plus confortable et détendue.

Avec cet espace intérieur généreux, les équipes d’ingénieurs et de designers de Kia ont pu doter le Niro d’un nouveau type de siège avant. Ce nouveau siège pèse 1,3 kg de moins que les sièges Kia existants mais il est pourtant capable d’absorber des niveaux de vibrations plus élevés grâce à l’utilisation de mousse à haute densité et d’un cadre en acier à haute résistance tout en réduisant la fatigue au minimum lors de longs déplacements. Les ressorts et les rembourrages redessinés offrent un meilleur soutien au niveau des cuisses et des hanches ainsi qu’un meilleur soutien latéral.

La plateforme sur laquelle repose le nouveau Kia Niro a été développée de manière à conserver une capacité de chargement maximale malgré l’emplacement de la chaîne cinématique hybride. Le Niro offre une capacité de chargement de 421 litres (VDA), sans que la batterie ne vienne empiéter sur l’espace de chargement. La batterie elle-même est située sous la banquette arrière, ce qui permet de préserver la contenance du coffre tout en gardant des dimensions extérieures compactes. Le coffre du Niro est également suffisamment vaste pour accueillir une roue de secours normale sous le plancher (selon le marché).

Le réservoir à carburant se trouve à côté de la batterie, sous la banquette arrière, et offre une contenance de 45 litres.

À partir du 4e trimestre 2016, chose rare dans la catégorie des véhicules hybrides, le nouveau Niro disposera, en option, d’une capacité de remorquage de charges freinées d’un poids maximum de 1300 kg.

Les systèmes d’infodivertissement incluent les Kia Connected Services et Android Auto™

Le nouveau Kia Niro bénéfice d’une série de technologies embarquées qui améliorent le confort et l’agrément des acheteurs.

Le cœur du tableau de bord est constitué de l’interface homme-machine (HMI) et d’un système d’infodivertissement équipé d’un grand écran de 7 ou 8 pouces, avec navigation en option. Les deux systèmes permettent la connexion Bluetooth d’un smartphone et combinent la connectivité audio et la radio numérique DAB, disponibles sur de nombreux marchés européens, et sont desservis par un système audio à six haut-parleurs. Les amateurs de musique peuvent opter pour un système audio à huit haut-parleurs signé JBL®, basé sur un puissant amplificateur externe de 320 watts.

Le nouveau Niro aura aussi le privilège d’être équipé du système Kia Connected Services conçu par TomTom®. Ce nouveau système connecté fournit au conducteur un large éventail d’informations actuelles, notamment l’état du trafic en temps réel**, les emplacements des radars et diverses alertes** ainsi que les prévisions météo, et dispose d’une fonction de recherche de points d’intérêt locaux. Disponibles sur les voitures équipées de la navigation, les Kia Connected Services pourront être utilisés gratuitement par les acheteurs européens durant les sept années suivant l’achat.

** Sous réserve d’éventuelles restrictions légales dans certains pays.

Le Niro sera par ailleurs le premier modèle Kia à disposer d’Android Auto™, un système conçu pour les téléphones fonctionnant sous Android 5.0 (Lollipop) ou ultérieur. Proposé dès le lancement du modèle, Android Auto™ se connecte au téléphone de l’utilisateur et lui permet d’accéder aux applis et fonctions du smartphone par le biais du système d’infodivertissement du véhicule: navigation par commande vocale sur Google Maps, appels et SMS en mains libres ou encore reconnaissance vocale. Android Auto™ permet aussi d’écouter de la musique en streaming à partir de Google Play Music™. Dans le Niro, le système a été conçu pour réduire au minimum les sources de distraction et permettre au conducteur de garder les mains sur le volant et les yeux sur la route à tout moment.

L’Apple- Carplay ™, pour iPhone 5 ou ultérieur, sera disponible pour les acheteurs Niro jusqu’à la fin 2016, après le début des ventes du modèle en Europe. L’Apple- Carplay ™ permettra l’utilisation intégrale du contrôle vocal Siri qui gère différentes fonctions et applications du téléphone, y c. navigation via cartes Apple, appels et dictées de SMS. Apple-Carplay ™ soutient également d’autres applications audio, comme p. ex. streaming musical ou livres audio téléchargés par l’utilisateur sur son iPhone.

Répondant à une tendance à une utilisation sans cesse croissante du smartphone, le Kia Niro peut être équipé d’un nouveau chargeur sans fil permettant de recharger les appareils mobiles en nomade sans aucune connexion filaire. Grâce à son dispositif de «détection d’objet», le système de chargement 5 W s’active automatiquement dès qu’un appareil compatible est placé sur le chargeur, situé à la base de la console centrale, et avertit l’utilisateur s’il a laissé un appareil sur le chargeur alors qu’il s’apprête à quitter le véhicule. Le système affiche l’état de charge du téléphone et est doté d’un dispositif de sécurité évitant toute surchauffe durant l’utilisation.

Carrosserie en acier à haute résistance et multiples technologies de sécurité active

Le Niro bénéficie de toute l’expérience de Kia dans le développement de véhicules qui figurent parmi les plus sûrs au monde et offrent les plus hauts niveaux de sécurité pour les passagers comme pour les piétons en cas de collision. Conçu pour répondre aux exigences des tests de sécurité les plus sévères au monde, le Niro possède une carrosserie extrêmement solide ainsi que toute une série d’équipements de sécurité passive, et est équipé des dernières technologies en date en matière de sécurité active et d’évitement autonome des dangers.

La structure du Kia Niro est particulièrement robuste, sa nouvelle plateforme étant réalisée en grande partie en acier avancé à haute résistance (AHSS). En faisant largement appel à ce type d’acier, Kia entend atteindre son objectif de réduction de 5% du poids moyen des carrosseries de ses nouveaux modèles d’ici à 2020 par rapport à 2014, tout en offrant un plus haut niveau de protection et de sécurité.

53% de la carrosserie sont réalisés en acier AHSS ultraléger, tandis que le capot, les panneaux du hayon, la poutre du pare-chocs avant et divers éléments du châssis (dont les fusées avant, les bras inférieurs avant et les étriers de freins) sont en aluminium. Même la pédale de frein de stationnement contribue à réduire le poids grâce à l’emploi d’une structure en plastique renforcé par fibres. Ces mesures d’allégement assurent à la fois la sécurité et l’efficacité énergétique exceptionnelle du modèle.

Kia a également utilisé de l’acier estampé à chaud pour renforcer l’habitacle, en particulier les montants A et B, les longerons de toit et les passages de roue. Ces matériaux confèrent au Niro une remarquable résistance à la torsion et lui permettent de répartir efficacement les forces générées par une collision dans toute la carrosserie et d’offrir ainsi une sécurité maximale aux passagers.

En série, le Niro est équipé de sept airbags garantissant une sécurité passive optimale, avec des airbags pour le conducteur et le passager avant, un airbag pour les genoux côté conducteur, des airbags latéraux pour la première rangée et des rideaux gonflables aux première et deuxième rangées. Une fixation ISOFIX pour sièges d’enfant et des points d’ancrage sont prévus en série en deuxième rangée, de manière à pouvoir attacher solidement les enfants.

Le nouveau Niro devrait pouvoir réaliser un excellent score au test Euro NCAP des aides à la sécurité, un test qui porte sur les nouvelles technologies destinées à éviter les accidents ou à réduire les effets d’une collision et auquel on accorde aujourd’hui une importance croissante.

Le système «Vehicle Stability Management» (VSM) de Kia, monté en série sur ce nouveau modèle, aide à garantir la stabilité au freinage et en virage en contrôlant avec précision le système de contrôle de stabilité (ESC) et la direction à assistance électrique du véhicule. Si le système détecte une perte de motricité, le VSM aide le conducteur à garder le contrôle du véhicule.

Le nouveau Niro propose de nombreuses technologies d’évitement des dangers de dernière génération (en fonction des marchés). Les systèmes disponibles sont les suivants:

  • Autonomous Emergency Braking (AEB)* avec détection des piétons: système employant un dispositif de détection par radar pour identifier des collisions potentielles avec d’autres véhicules ou avec des piétons et aidant à immobiliser la voiture
  • Smart Cruise Control (SCC): système adaptant automatiquement la vitesse du Niro pour maintenir une distance de sécurité optimale avec les véhicules qui précèdent
  • Lane Departure Warning System (LDWS): système (monté en série sur tous les modèles Niro en Europe) émettant un signal acoustique lorsque le conducteur quitte la voie où il circule sans mettre son clignotant
  • Lane Keeping Assist System (LKAS): système (également monté en série) détectant la position du Niro par rapport aux marquages des voies de circulation et corrigeant automatiquement la trajectoire du véhicule s’il sent que ce dernier a tendance à en dévier sans que les clignotants soient utilisés
  • Blind Spot Detection (BSD): système surveillant les voitures qui circulent derrière le Niro et avertissant le conducteur par un signal visuel dans le rétroviseur extérieur quand une autre voiture entre dans son angle mort
  • Rear Cross Traffic Alert (RCTA): système avertissant le conducteur de la présence d’autres voitures derrière le Niro quand il manœuvre en marche arrière dans un parking.

Kia vise, d’ici à 2020, une amélioration du rendement énergétique de 25% par rapport à 2014

Le développement du nouveau Niro, avec sa toute nouvelle plateforme et sa motorisation spécifique, aidera Kia à réaliser son ambition de devenir un leader sur le marché des véhicules à faibles émissions d’ici à 2020. Au cours des cinq prochaines années, Kia étoffera sa gamme de voitures écologiques, qui passera de quatre modèles actuellement à onze, en commençant par le Niro à motorisation hybride et l’Optima hybride rechargeable, et vise une amélioration globale du rendement énergétique de 25% par rapport à 2014.

Cette gamme élargie de véhicules à faibles émissions inclura toute une série de motorisations avancées, des hybrides et hybrides rechargeables aux véhicules électriques alimentés par batterie en passant par des modèles à hydrogène (FCEV). Le Niro est le premier d’une série de nouveaux modèles Kia conçus, développés et produits dans le cadre de ce plan.

En plus d’investir dans des technologies de propulsion de pointe, Kia remplacera d’ici à 2020 sept des 10 gammes actuelles de moteurs par des groupes diesel et essence de nouvelle génération tout en augmentant le nombre de moteurs turbocompressés. Des boîtes de vitesses à plus haut rendement énergétique sont également au programme, et Kia souhaite par ailleurs réduire de 5% le poids moyen des carrosseries de ses nouvelles voitures en utilisant davantage d’acier à très haute résistance.

Commercialisation en Europe dans le courant du 3e trimestre 2016

Après ses débuts européens au Salon de Genève 2016, la production en série du nouveau Kia Niro devrait débuter dans l’usine ultramoderne de Hwasung, en Corée, au mois de mai 2016.

Le Kia Niro sera commercialisé dans toute l’Europe vers la fin du 3e trimestre 2016 et, comme tous les modèles Kia vendus en Europe, il sera couvert par une garantie constructeur de 7 ans (ou 150 000 km), prestation unique dans la branche.

Photo

Texte