Genève 2016 – Élégance et espace pour la nouvelle Kia Optima Sportswagon, en première mondiale au Salon de l’automobile de Genève

  • Grands débuts au Salon de l’automobile de Genève 2016 pour le tout premier break Kia dans le segment D
  • Design inspiré du concept-car SPORTSPACE dévoilé en 2015
  • Coffre d’une contenance de 553 litres et dossier de banquette arrière rabattable 40:20:40
  • Gain de sécurité grâce à la carrosserie à haute résistance et à l’emploi de technologies intuitives
  • Nouveau système d’infodivertissement avec Android Auto™ et Apple CarPlay™
  • Agrément de conduite et maniabilité de haut niveau, avec suspension électronique proposée en option
  • Choix de moteurs essence et diesel et boîte de vitesses avancée à sept rapports et double embrayage

Le nouveau Kia Optima Sportswagon, premier break proposé par Kia dans le segment D, fera ses débuts mondiaux lors du Salon de l’automobile de Genève 2016 (86e édition du Salon international de l’automobile) le 1er mars prochain.

Inspirée par le concept-car SPORTSPACE dévoilé pour la première fois au Salon de Genève 2015, l’Optima Sportswagon combine le design extérieur original et l’intérieur exclusif de la berline Optima 2016 avec les qualités pratiques et le pouvoir de séduction d’un break.

«L’Optima a conféré une véritable identité à Kia et passe pour avoir lancé le nouveau design de la marque. Le concept-car SPORTSPACE de 2015 a très clairement montré l’orientation que souhaitait prendre Kia pour sa nouvelle Optima, et la version Sportswagon ajoute encore une dimension esthétique et pratique supplémentaire à la berline, bien accueillie par le public», déclare Michael Cole, Chief Operating Officer de Kia Motors Europe.

Et il ajoute: «C’est un produit important pour Kia en Europe, qui va renforcer notre présence dans ce segment extrêmement important. En Europe, les breaks représentent deux tiers des ventes dans le segment D et trois quarts des ventes flotte dans cette catégorie; l’Optima Sportswagon jouera donc un rôle essentiel dans les efforts déployés par Kia pour attirer une nouvelle clientèle de particuliers et d’entreprises. C’est un produit de conquête important pour Kia.»

L’Optima Sportswagon sera proposée avec un choix de moteurs essence et diesel économiques et performants, dont une très puissante version GT. L’Optima Sportswagon est équipée de fonctions d’assistance et d’infodivertissement innovantes qui garantissent un maximum de sécurité, de confort et d’agrément.

L’Optima Sportswagon devrait être commercialisée dans toute l’Europe dans le courant du 4e trimestre 2016.

Nouvelle Optima Sportswagon: le tout premier break Kia dans le segment D

Inspirée du concept-car SPORTSPACE dévoilé par Kia au Salon de l’automobile de Genève 2015, l’Optima Sportswagon est une première pour la marque dans le segment très concurrentiel des breaks du segment D. Véhicule très pratique au quotidien, l’Optima Sportswagon figurera aussi parmi les breaks les plus élégants de sa catégorie grâce à sa longue silhouette, à la fois élancée et dynamique. La Sportswagon affiche les mêmes cotes que la berline en largeur (1860 mm) et en longueur (4855 mm), mais gagne 5 mm en hauteur (1470 mm) en raison de son coffre plus volumineux.

La carrosserie de la nouvelle Optima Sportswagon présente la même fluidité de ligne que les derniers modèles Kia. Si la face avant de la Sportswagon est inchangée par rapport à la berline, sa ligne de caisse affirmée et la courbe légèrement fuyante du volume arrière soulignent résolument son identité break.

Visuellement, la lunette arrière inclinée et la ligne de toit effilée masquent élégamment les dimensions impressionnantes du volume arrière, encore renforcées par l’importance du porte-à-faux; la Sportswagon affiche ainsi une silhouette résolument athlétique dans un segment souvent assez conservateur.

À l’arrière, les feux LED se fondent dans les contours de la carrosserie. Le pare-chocs arrière intègre une sortie d’échappement unique de forme ovale et un diffuseur d’air conférant une allure sportive à la voiture.

En Europe, l’Optima Sportswagon sera proposée dans un choix de neuf couleurs et dotée de jantes en alliage léger de 16 à 18 pouces.

Intérieur haut de gamme avec Android Auto™ et Apple CarPlay™

La nouvelle Kia Optima Sportswagon propose un intérieur de qualité centré sur le conducteur, avec des caractéristiques et des technologies que l’on attendrait plutôt de véhicules de classe supérieure.

Le large tableau de bord aux lignes horizontales contribue à la création d’une sensation d’espace et de modernité, avec la même qualité de matériaux et de design qui caractérise l’habitacle de la berline Optima. Pour offrir une ambiance de qualité, l’habitacle recourt massivement à des matériaux doux au toucher, à des garnissages tissu et cuir dans des tons naturels et à des accents métalliques du meilleur effet. L’insonorisation très poussée réduit la fatigue du conducteur lors de longs déplacements et sur des revêtements routiers de mauvaise qualité.

La nouvelle Sportswagon propose un choix d’intérieurs unis et bitons: noir uni ou biton gris foncé-gris clair en tissu ou cuir. La console est proposée en finition noir brillant et chrome.

L’Optima Sportswagon reprend les technologies qui font de l’Optima berline l’une des voitures les plus innovantes du segment D, améliorant ainsi la facilité d’utilisation, le confort et la commodité.

L’Optima Sportswagon est équipée du système de navigation le plus récent de KIA et d’un système d’infodivertissement doté d’un écran tactile de 8 pouces et prenant en charge la radio numérique DAB, disponible sur un certain nombre de marchés européens.

L’Optima Sportswagon sera également l’un des tout premiers modèles Kia à disposer d’Android Auto™, un système destiné aux téléphones fonctionnant sous Android 5.0 (Lollipop) ou ultérieur, ainsi que d’Apple CarPlay™ pour les iPhone 5 et ultérieurs. Les deux systèmes sont à commande vocale et permettent au conducteur de garder les mains sur le volant et les yeux sur la route à tout moment.

Proposé dès le lancement du modèle, Android Auto™ se connecte au téléphone de l’utilisateur et lui permet d’accéder aux applis et fonctions du smartphone à travers le système d’infodivertissement du véhicule: navigation par commande vocale sur Google Maps, appels et SMS en mains libres ou encore reconnaissance vocale. Android Auto™ permet aussi d’écouter de la musique en streaming à partir de Google Play Music.

Disponible sur les modèles Sportswagon d’ici à fin 2016, Apple CarPlay™ intègrera une commande vocale intégrale par Siri permettant de piloter les différentes fonctions et applications du téléphone, y compris la navigation sur Apple Maps, les appels et la dictée de textes. Apple CarPlay™ prend également en charge d’autres applis audios, comme la musique en streaming et la lecture des audiolivres téléchargés sur l’iPhone.

Le système de navigation est aussi équipé des Kia Connected Services et affiche des informations en temps réel utiles à la conduite. Développées par l’entreprise TomTom, les nombreuses fonctions connectées offertes incluent l’état du trafic en temps réel, les emplacements des radars, la recherche de points d’intérêt locaux et les prévisions météo. En Europe, les Kia Connected Services pourront être utilisés gratuitement par les acheteurs européens de l’Optima Sportswagon durant les sept années suivant l’achat.

Le système d’infodivertissement à écran tactile est desservi en série par un système audio à six haut-parleurs, mais les amateurs de musique peuvent également opter pour un système audio haut de gamme Harman Kardon d’une puissance de 590 watts comprenant huit haut-parleurs, un amplificateur externe, un subwoofer et le système de restauration numérique de MP3 Clari-Fi.

L’Optima Sportswagon dispose du nouveau chargeur sans fil pour appareils mobiles situé à la base de la console centrale. Ce chargeur sans fil de 5 W permet aux utilisateurs de recharger leur téléphone en nomade sans avoir à le brancher en filaire. Grâce à son dispositif de «détection d’objet», le système s’active automatiquement dès qu’un appareil compatible est placé sur le chargeur et avertit l’utilisateur s’il a laissé un appareil sur le chargeur alors qu’il s’apprête à quitter le véhicule. Le système affiche l’état de charge du téléphone sur le combiné d’instruments et est doté d’un dispositif de sécurité évitant toute surchauffe durant l’utilisation.

En fonction du niveau d’équipement, l’Optima Sportswagon peut également être dotée de deux ports USB, l’un à l’avant, l’autre à l’arrière, permettant aux passagers de recharger leurs appareils mobiles.

Selon le marché, la liste des équipements disponibles se présente comme suit: écran de visualisation du périmètre à 360 degrés, avec quatre caméras aidant le conducteur dans ses manœuvres de stationnement en fournissant une vue d’hélicoptère de l’Optima Sportswagon sur l’écran tactile; Smart Parking Assist System (SPAS), un système qui gare la voiture automatiquement dans des emplacements parallèles et perpendiculaires et aide le conducteur à quitter une place de parc en toute sécurité; Dynamic Bending Headlamps, un système de phares éclairant la route en suivant les trajectoires de la voiture pour offrir une visibilité et une sécurité accrues la nuit.

De nombreux aspects pratiques et un coffre d’une capacité de 553 litres

La nouvelle Optima Sportswagon est l’Optima la plus pratique jamais proposée, avec une capacité de chargement généreuse et de multiples aspects pratiques qui permettent d’exploiter au mieux le volume disponible.

Le gain d’espace de chargement lié à l’adoption d’une carrosserie break fait de l’Optima Sportswagon l’une des voitures les plus pratiques dans sa catégorie, avec une capacité de chargement de 553 litres (VDA) derrière la deuxième rangée de sièges, soit 48 litres de plus que l’Optima berline.

Une série de caractéristiques ergonomiques rendent le coffre de l’Optima Sportswagon plus logeable que sur bien d’autres breaks du segment D. Parmi ces caractéristiques figurent un filet de sécurité placé derrière la banquette arrière et des rails escamotables permettant de sécuriser les objets susceptibles de glisser ou de rouler dans le coffre. Un seuil de coffre bas et plat et le hayon à ouverture électrique automatique – il s’ouvre automatiquement lorsque la clé intelligente de l’Optima est à proximité du hayon – permettent de charger aisément des objets lourds.

La Sportswagon est équipée en série d’un dossier de banquette arrière rabattable 40:20:40 qui permet de passer des objets longs (des skis ou des snowboards par exemple) par le siège central tout en transportant deux passagers à l’arrière dans le plus grand confort.

Carrosserie à haute résistance et technologies de sécurité active

La nouvelle Sportswagon offre un haut niveau de sécurité grâce à sa carrosserie à haute résistance, bien qu’ultralégère, et à sa sécurité passive et active exemplaire. Les ingénieurs de Kia ont visé une note de cinq étoiles au test de sécurité Euro NCAP tout au long du programme de développement de l’Optima Sportswagon. Récemment, l’Optima berline a elle aussi obtenu la note maximum de cinq étoiles auprès de cette organisation indépendante.

La carrosserie de l’Optima Sportswagon tire parti de l’utilisation massive d’acier avancé à haute résistance (AHSS), qui représente 51% de la surface totale. L’AHSS a été utilisé pour renforcer les montants A et B de la voiture, les longerons latéraux, le plancher et les passages de roue avant, une attention particulière ayant été apportée au toit, au montant C et à la cloison arrière, qui a été adaptée pour la version break de l’Optima.

Dans l’habitacle, la sécurité passive des passagers est assurée par un airbag conducteur, un airbag à hauteur des genoux du conducteur, un airbag passager avant, deux airbags latéraux à l’avant et deux rideaux gonflables à l’arrière, tous montés en série.

Grâce à ses multiples nouvelles technologies de sécurité active et passive destinées à éviter les accidents ou à réduire les effets d’une collision, la Kia Optima Sportswagon réalise aussi des prouesses au test Euro NCAP des aides à la sécurité, auquel on accorde aujourd’hui une importance croissante.

Le système «Vehicle Stability Management» (VSM) de Kia est monté en série et assure la stabilité au freinage et en virage en contrôlant le système de contrôle de stabilité (ESC) et la direction à assistance électrique de la voiture à la moindre perte de motricité.

L’Optima Sportswagon propose en option de nombreuses technologies d’évitement des dangers (en fonction des marchés), parmi lesquelles:

  • Advanced Smart Cruise Control (SCC): système adaptant automatiquement la vitesse de l’Optima pour maintenir une distance de sécurité optimale avec les véhicules qui précèdent
  • Autonomous Emergency Braking (AEB)*: système employant un dispositif de détection par radar à longue portée pour identifier une collision potentielle avec un autre véhicule ou un piéton et aidant à immobiliser la voiture
  • Lane Keeping Assist System (LKAS): système détectant la position de l’Optima par rapport aux marquages des voies de circulation et corrigeant automatiquement la trajectoire s’il sent que ce dernier a tendance à en dévier sans que les clignotants soient utilisés
  • High Beam Assist (HBA): système réglant automatiquement la portée des phares en fonction de la présence d’autres véhicules et des conditions routières
  • Speed Limit Information Function (SLIF): système affichant la vitesse maximale autorisée sur le combiné d’instruments grâce à des caméras lisant les panneaux routiers
  • Blind Spot Detection (BSD): système avertissant le conducteur par un signal visuel dans le rétroviseur extérieur quand une autre voiture entre dans son angle mort
  • Rear Cross Traffic Alert (RCTA): système avertissant le conducteur de la présence d’autres voitures derrière l’Optima quand il manœuvre en marche arrière dans un parking.

Le système AEB de l’Optima Sportswagon est unique dans son segment en Europe car il ne dispose pas seulement d’un radar à courte portée mais aussi d’un radar à longue portée capable d’identifier des voitures et des piétons à plus grande distance et à des vitesses plus élevées qu’un grand nombre de systèmes concurrents.

Le radar à courte portée («City») aide le conducteur à éviter les collisions et en réduit les effets jusqu’à 50 km/h, tandis que le radar à longue portée («Urban») permet à l’Optima Sportswagon de détecter et de réagir aux obstacles entre 30 et 80 km/h. La fonction de détection des piétons du système AEB permet d’identifier les piétons à une vitesse maximale de 60 km/h et de réduire les risques d’une collision.

* Le système AEBS (Autonomous Emergency Braking System) est un système d’assistance et ne libère pas le conducteur de sa responsabilité de garder le contrôle de son véhicule à tout moment. Le conducteur doit donc adapter son comportement à ses aptitudes personnelles, aux règles du code de la route ainsi qu’aux conditions routières et de trafic. Le système AEBS n’a pas été conçu pour permettre une conduite autonome du véhicule. Pour plus d’informations, veuillez consulter le mode d’emploi.

Agrément de conduite, maniabilité et suspension électronique proposée en option

L’un des principaux atouts de la nouvelle Optima berline est son confort, sa stabilité à haute vitesse et sa grande maniabilité. Le système de suspension de l’Optima Sportswagon a été conçu pour filtrer les vibrations et les chocs transmis par les revêtements routiers de mauvaise qualité tout en améliorant la maniabilité de la voiture.

La nouvelle Optima Sportswagon reprend la suspension indépendante de la version berline, même si les réglages des ressorts, des amortisseurs et de la géométrie ont été optimisés compte tenu de la répartition différente des masses, légèrement plus centrée sur le train arrière.

Le cahier des charges pour le développement de la suspension indépendante de l’Optima – par rapport à l’Optima de la dernière génération – a amené les ingénieurs à placer les points de fixation des cadres auxiliaires avant et arrière davantage à la périphérie du véhicule pour offrir un plus grand confort sur revêtement inégal. Le montage de deux bagues de suspension supplémentaires à l’avant (désormais au nombre de quatre à présent) a permis d’améliorer la rigidité latérale, l’adoption de roulements de roue plus robustes complétant les modifications apportées à la suspension avant. Le résultat est évident: l’Optima Sportswagon offre une direction très réactive, une motricité exemplaire dans les virages et une stabilité exceptionnelle sur autoroute et sur les revêtements en mauvais état.

À l’arrière, la suspension multibras fait appel à de grands doubles bras inférieurs utilisant de robustes bagues chargées d’absorber la plus grande quantité d’énergie possible. Les qualités dynamiques de l’Optima tiennent en ces termes: confort, maniabilité, stabilité et parfaite absorption des chocs.

L’Optima Sportswagon est équipée de la nouvelle assistance de direction électrique montée sur la crémaillère (R-MDPS), installée en série sur les modèles européens dotés du moteur CRDi de 1,7 litre et sur les modèles GT propulsés par le nouveau moteur T-GDI de 2,0 litres. Monté directement sur la crémaillère plutôt que sur la colonne, le système R-MDPS garantit une direction très précise et aux réactions plus linéaires, en particulier autour du point milieu. Le R-MDPS améliore la maniabilité de la Sportswagon et en fait l’une des voitures les plus agiles du segment D.

Les clients peuvent opter pour un système de suspension électronique à valves internes (ECS) offrant des sensations encore plus proches des souhaits des conducteurs européens. L’ECS utilise des valves internes pour chacun des quatre amortisseurs et est connecté à un capteur d’accélération latérale logé dans le boîtier de gestion moteur et à deux autres capteurs de ce type montés dans les roues avant. Grâce à ces capteurs, l’ECS détecte les changements de cap et la position de l’accélérateur et surveille les conditions routières afin d’adapter la suspension pour la rendre plus ferme et sportive ou au contraire plus confortable selon le cas, le conducteur ayant la possibilité de choisir entre deux modes: «sport» et «normal». Ce système module la force d’amortissement pour chaque roue avec une rapidité sans précédent. L’ECS sera disponible, dès la commercialisation de la voiture, sur tous les modèles équipés du moteur diesel CRDi de 1,7 litre et monté en série sur tous les modèles GT propulsés par le T-GDI de 2,0 litres.

Un choix de moteurs essence et diesel couplés à une boîte manuelle ou automatique

L’Optima Sportswagon à roues motrices avant sera proposée avec une série de moteurs essence et diesel répondant aux normes Euro 6 dès son lancement en Europe. L’Optima Sportswagon peut être équipée d’un moteur diesel CRDi de 1,7 litre ou d’un moteur essence CVVL de 2,0 litres, les modèles GT étant pour leur part dotés du nouveau et puissant moteur essence à injection directe et turbo de 2,0 litres.

Optimisé pour son utilisation dans l’Optima berline et repris tel quel dans la Sportswagon, le moteur diesel CRDi de 1,7 litre représentera l’essentiel des ventes en Europe. Ce moteur bénéficie d’une série de modifications qui ont permis d’augmenter la puissance et le couple tout en réduisant le niveau d’émissions. Développant 141 ch et un couple de 340 Nm, le moteur diesel optimisé de 1,7 litre offrira un faible niveau d’émissions de CO2 et fera preuve d’une grande sobriété, l’homologation finale étant prévue dans le courant de l’année 2016.

Le moteur CRDi de 1,7 litre peut être couplé à une boîte manuelle à six rapports ou à la nouvelle boîte Kia à sept rapports et double embrayage, capable de gérer au mieux le couple supérieur du moteur turbodiesel et conçue pour offrir une conduite plus sportive, avec des passages de rapports tout à la fois doux et instantanés.

L’Optima Sportswagon peut aussi recevoir un moteur essence CVVL de 2,0 litres équipé de soupapes à course variable exploitant avec plus de douceur les 163 ch du groupe tout en offrant une grande vivacité à l’accélération. Le moteur essence CVVL de 2,0 litres peut être couplé à une boîte automatique ou manuelle à six rapports. La très puissante Optima Sportswagon GT est équipée du nouveau moteur essence T-GDI de 2,0 litres, dont la puissance est transmise par le biais d’une boîte automatique à six rapports.

La Kia Optima Sportswagon commercialisée au 4e trimestre 2016

L’Optima Sportwagon sera commercialisée dans toute l’Europe au cours du 4e trimestre 2016 et couverte en série par une garantie constructeur de 7 ans (ou 150 000 km), une prestation unique dans la branche. Pour les marchés européens, l’Optima Sportswagon sera construite dans l’usine Kia de Hwasung, en Corée.

 

Photo

Texte